Français |

Annual Report 2006-2007

(Temporarily available only in French)

La Bibliothèque publique de Shediac se veut une source d’enrichissement individuel et collectif, orientée vers l’éducation, l’information, la diffusion culturelle et la détente. Ce rapport de l’exercice 2006-2007 résume donc les défis et les réalisations rencontrés en essayant de faciliter l’acquisition continue du savoir pour le public et de fournir à tous des services et des ressources visant à satisfaire leurs besoins.

Le 26 juillet 2006, le ministre de l’Éducation postsecondaire et de la Formation, l’honorable Jodi Carr, annonçait l’établissement de nouveaux postes dans les bibliothèques publiques de la province. À notre grande satisfaction, la Bibliothèque publique de Shediac se voyait accorder deux postes de commis de bibliothèque à mi-temps. Cette annonce s’inscrivait dans le cadre Plan d’apprentissage de qualité du gouvernement d’alors. Chose certaine, ce fut le fait saillant de l'année 2006-2007.

Nous réalisons depuis longtemps que les jeunes ont des goûts personnels variés et qu’ils ont aussi des genres et des auteurs préférés. L’un de nos défis est de nous assurer de leur offrir un large éventail de livres. Deux initiatives nous ont permis de faire des ajouts à notre collection de livres pour la jeunesse. Grâce à la générosité de la communauté, notre campagne annuelle de financement « Jardin des Connaissances 2006 » dans le cadre du programme « Adoptez un livre » fut une histoire à succès avec un résultat final de 2231.21$. Nous avons aussi été récipiendaire d’un don de 1500$ de la Fondation pour l’alphabétisation ABC CANADA dans le cadre du programme « Don de Mots » présenté par Starbucks.

Afin de promouvoir l'alphabétisation et le goût de la lecture, la bibliothèque a offert de la programmation et des activités pour les jeunes de la petite enfance à la préadolescence. Convaincus qu’il n’est jamais trop tôt pour commencer à faire de la lecture à un enfant, nous avons offert pour la première fois Bébés à la bibliothèque. Ces rencontres permettent aux parents d’apprendre des comptines, des chansonnettes, des petites chatouilles pour amuser leurs bébés et les initier à la magie de la lecture.

L’été est toujours un temps propice à développer le goût de la lecture et de bonnes habitudes de lecture auprès des jeunes. Le Club de lecture d’été, avec ses deux volets, est indéniablement l’outil ayant le plus de succès à intéresser les jeunes aux livres et à la lecture tout en les amusant. Ce programme incite réellement les enfants à fréquenter régulièrement la bibliothèque. En 2006, 441 enfants se sont inscrits aux Clubs de lecture d’été et ils ont lu ensemble un incroyable 10,890 livres. Concurremment, nous avons offert toute une gamme d'activités : des heures du conte, des sessions de bricolage, des ateliers de science, de géographie et d’histoire. Quatre-vingt-quinze activités ont été organisées et un nombre remarquable de 1,127 enfants y ont participé. Il est important de noter que 69 enfants étaient inscrits à notre programme d’animation littéraire : les heures du conte.

Notre partenariat avec les Chevaliers de Colomb de Shediac continue. Encore une fois, leur générosité nous a permis d’offrir un livre-cadeau aux finissants du Club de lecture d’été. Nous avons aussi clôturé le volet préscolaire de ce Club de lecture en invitant les finissants à deux pièces de théâtre de marionnettes rédigées par le personnel.

Le Prix littéraire Hackmatack - Le choix des jeunes est un programme littéraire à l’intention des jeunes de 7 à 13 ans. En septembre, 61 mordus de la lecture se sont inscrits. En avril 2007, 39 de nos participants ont pu voter pour leurs livres favoris.

Grâce à Communication-Jeunesse, nous avons célébré la Semaine du livre canadien pour la jeunesse en invitant le public à une présentation de l’auteur/illustrateur Benoît Laverdière.

Notre mandat à cœur, la Commission et le personnel se font un devoir de féliciter annuellement les nouveaux lecteurs de notre communauté en remettant un certificat de mérite aux élèves de la première année des cinq écoles primaires que nous desservons. Cette année, nous avons remis 173 certificats. Une photo de chaque classe fut ensuite publiée dans le journal hebdomadaire le Moniteur Acadien.

La quantité de dons de livres reçus des gens des communautés que nous desservons est toujours élevée. Les livres qui n’ont pas enrichi immédiatement notre collection permanente de livres ont été vendus à une de nos deux ventes de livres usagés. Chapeau! à Anita Leger-MacDonald et son équipe de tonnerre qui ont accepté de monter ces deux activités. Plusieurs nouveaux livres se retrouvent maintenant sur nos rayons grâce aux profits de ces ventes.

En terminant ce rapport, je tiens tout à remercier M. Claude Potvin, le directeur de la Région de bibliothèques A-W-K. Je lui suis reconnaissante pour tout le temps, les conseils et la confiance qu’il m’accorde. À tout le personnel du bureau régional, j’offre mes sincères remerciements. Leur aide est toujours appréciée.

Je tiens à exprimer ma sincère gratitude et un grand merci envers les bénévoles de la bibliothèque qui, par leur dynamisme, leur générosité et leur disponibilité, nous sont d’un atout incroyable. En juillet, nous avons souligné la contribution exceptionnelle de notre bénévole Simonne Melanson qui œuvre à la bibliothèque depuis 20 ans. Je suis aussi reconnaissante envers ma commission dont j’apprécie l’appui et l'encouragement qu’elle m’accorde. Je veux aussi souligner l’apport exceptionnel de la municipalité de Shediac et de ses employés, des représentants du gouvernement provincial et du gouvernement fédéral.

Je remercie chaleureusement ma co-équipière, Yolande Thivierge : son travail et son professionnalisme sont grandement appréciés. Je la remercie spécialement pour le sérieux avec lequel tous les projets sont traités. Je remercie également nos deux employées occasionnelles Stéphanie LeBouthillier et Andréa Melanson.

Je suis fière du travail accompli par cette merveilleuse équipe avec qui j’ai pu partager les réussites, les joies, les défis et le difficultés d’une autre année dans la vie de la Bibliothèque publique de Shediac.

Gabrielle LeBlanc